vendredi 17 novembre 2017

CARRÉS ÉLISABÉTHAINS AUX POMMES ET AUX DATTES


Wouah! Ces carrés portent bien leur nom. Ils ont tout du gâteau Reine Élisabeth mais en plus moelleux, je dirais. Ce sont d'ailleurs les pommes qui lui donnent tout son moelleux. La recette provient du livre Mille et un petits gâteaux de Louise Rivard, et avait été partagé par Annlou sur Recettes du Québec, il y a plusieurs années. Quelques blogueuses comme EstherFrance, ainsi que Blanc-manger avaient testé la recette avec succès. Quelques années plus tard, je m'ajoute à cette liste après avoir réalisé ces carrés qui sont absolument succulents. Je les vois bien dans mon assiette de pâtisseries variées pour les fêtes de fin d'année. Je suis certaine qu'ils feront fureur.



Ingrédients : pour 36 morceaux (± selon la coupe)  

Gâteau

- 2 grosses pommes pelées
- 1 tasse (170 g) de dattes séchées et dénoyautées
- 1 c. à thé (6 g) de bicarbonate de soude
- 1 tasse (250 ml) d'eau bouillante
- ½ tasse (115 g) de beurre mou
- 1 c. à thé (5 ml) de vanille
- 1 tasse (200 g) de sucre granulé
- 1 œuf
- 1 ½ tasse (180 g) de farine non blanchie  

Glaçage
- 1/3 tasse (75 g) de beurre
- ½ tasse (90 g) de cassonade bien tassée
- ½ tasse (125 ml) de lait 2% (1 % pour moi)
- 1 tasse (110 g) de noix de coco non sucrée



Préparation :  

Gâteau  

1. Préchauffer le four à 350 °F (180 °C).  

2. Graisser un moule carré de 9" (23 cm).  

3. Couper les pommes en cubes et hacher les dattes. Les mettre dans un bol, recouvrir d'une tasse d'eau bouillante et y ajouter le bicarbonate de soude. Laisser reposer 10 minutes.  

4. Battre le beurre avec le sucre et la vanille jusqu'à ce que le mélange soit léger et onctueux.

5. Ajouter l’œuf et bien mélanger. (Cette étape avait été omise)

6. Incorporer la farine au mélange de beurre en 2 fois. Terminer à l'aide d'une cuillère de bois en alternance avec le mélange de fruits.  

7. Verser dans le moule. Cuire 45 minutes environ.  



Glaçage  

8. Préparer le glaçage en chauffant, à feu doux, les ingrédients dans une poêlon jusqu'à ce que la cassonade soit bien fondue. Réserver.


9. Conserver la chaleur du four. Étendre le glaçage à l'aide d'une spatule et remettre le gâteau au four 15-20 min (12 minutes pour moi)  

10. Laisser refroidir 30 min. et couper en carrés.  

Note de Annlou : se congèle très bien.  


Source : Recette tirée du livre Mille et un petits gâteaux de Louise Rivard, Modus Vivendi, 2007- Transmis par Annlou et vue chez « Les plats cuisinés de Esther B »


IMPRIMER LA RECETTE


jeudi 16 novembre 2017

PIZZA AU BŒUF, AUX TOMATES, CHAMPIGNONS ET FROMAGE


La pizza est au menu à chaque semaine dans ma maisonnée. Voulant sortir un peu de la monotonie, je suis allée puiser mon inspiration chez Marilou. J'ai fait quelques changements mineurs à sa recette, et  l'ajout de champignons. Vous pourriez y ajouter des poivrons, ce qui devrait être aussi très bon. La compotée d'oignons donnent un petit goût très légèrement sucrée à la pizza, ce qui est particulièrement intéressant en bouche. Nous avons adoré cette pizza.


Ingrédients : pour environ 4 portions

- 1 pâte à pizza de 14 po (35,5 cm), maison ou du commerce
- 2 c. à soupe (30 ml) + 1 c. à thé (5 ml) d'huile d'olive
 - 2 oignons, émincés
- 1 c. à soupe (15 ml) de sucre (mis la même quantité de sirop d’érable)
- Sel et poivre, au goût
- ½ lb (227 g) de bœuf haché
- 2 gousses d’ail hachées finement (mon ajout)
- 1 c. à soupe (15 ml) de poudre de chili
 - 2 grosses tomates fraîches, mondées et épépinées, coupées en dés (et égouttées partiellement)
- 5-6 gros champignons de Paris tranchés finement (mon ajout)
- 2 tasses de fromage mozzarella (fait un mélange de mozzarella et de brick) râpé (pour un total de 245 g)



Préparation :

1. Préchauffer le four à 450 °F (230 °C).

2. Dans une poêle, faire chauffer 2 c. soupe (30 ml) d’huile d'olive à feu moyen doux, puis faire revenir les oignons et le sucre (sirop d’érable) pendant 15 minutes en remuant à l'occasion afin d'obtenir une belle coloration. Assaisonner.

3. Pendant ce temps, dans une autre poêle, faire saisir le bœuf haché dans l’huile d’olive restante. Égoutter.

4. À la première poêle, ajouter le bœuf haché cuit, l’ail et la poudre de chili, puis poursuivre la cuisson pendant quelques minutes. Assaisonner de nouveau.



5. Ajouter les tomates, mélanger et poursuivre la cuisson une minute. Retirer du feu et réserver.

6. Abaisser la pâte à pizza, puis garnir avec le mélange de bœuf.

7. Garnir des champignons tranchés.

8. Ajouter le fromage, puis enfourner sur la grille du bas pendant 12-15 minutes.

Note : des lanières de poivrons pour garnir seraient un ajout intéressant à faire.

Source : déclinaison d’une recette de « Trois fois par jour »


IMPRIMER LA RECETTE

lundi 13 novembre 2017

SOUPE AUX LÉGUMES, À L’ORGE ET AU POULET


Avec le froid hivernal qui s'est installé, une bonne soupe réconfortante a plus que sa raison d'être. J'ai voulu qu'elle soit consistante et costaude, une soupe repas en fait, avec plein de légumes. Vous pourrez l'allonger de bouillon si vous le jugez nécessaire.


Ingrédients : pour environ 6-7 portions

- 1 poitrine de poulet coupée en petits dés
- 2 c. à soupe (30 ml) d’huile d’olive, divisée
- 1 blanc de poireau haché
- 1 oignon haché
- 2 gousses d’ail, hachées
- 5 tasses (1,25 L) de bouillon de poulet (la dernière tasse (250 ml) étant ajoutée en fin de cuisson)
- 1 grosse tomate (environ 1 tasse /200 g) mondée et hachée
- 1/3 tasse (75 g) d’orge mondée
- 1 croûte de parmesan (facultatif)
- Sel et poivre
- 1 carotte hachée en petits dés
- 1 panais haché en petits dés
- 1 branche de céleri, hachée en petits dés
- ½ tasse (66 g) de rutabaga haché en petits dés
- Herbes salées au goût (facultatif)


Préparation :  

1. Dans une casserole, faire chauffer 1 c. à soupe (15 ml) d’huile d’olive et saisir les cubes de poulet. Assaisonner et réserver.

2. Dans la même casserole, faire chauffer l’huile d’olive restante, et faire revenir l’oignon et le poireau jusqu’à ce qu’ils aient ramolli. Ajouter l’ail haché et poursuivre la cuisson une minute.

3. Ajouter le bouillon de poulet, la tomate hachée, l’orge et la croûte de parmesan (si désiré). Assaisonner et porter à ébullition, baisser le feu et laisser mijoter à couvert pendant 25 minutes.


4. Ajouter les légumes restants, et poursuivre la cuisson durant 20 minutes ou jusqu’à ce que les légumes soient cuits. Les dix dernières minutes, ajouter le poulet cuit réservé.  

5. Rectifier l’assaisonnement. Vous pouvez ajouter les herbes salées à ce moment. Servir.

 Par Maripel


IMPRIMER LA RECETTE

vendredi 10 novembre 2017

MUFFINS AU SON ET AUX CAROTTES


Je me rappelle de mes premiers muffins au son cuisinés. Cela fait plus de 35 ans hihi. Ils étaient hyper denses et pas très tendres. Au goût? Bof! Hihi. Je n'avais plus refait. C'est avec un peu d'appréhension que j'ai tenté le coup avec cette recettesuite au beau commentaire d'une amie. J'avais un reste de crème sure à passer. J'ai soustrait une partie du babeurre demandé, et comblé par ce reste de crème sure. Pendant que je préparais les muffins, je me disais que des noix auraient été bien intéressantes à ajouter, mais j'ai finalement décidé de ne pas mettre considérant qu'il y avait déjà beaucoup d'ingrédients. Ce n'est qu'après, à la dégustation, que je me suis dit que j'aurais dû. Et puis, en voyant tout en bas de la recette la suggestion d'en intégrer aux muffins, cela venait confirmer ce que je pensais. Je vous conseille donc d'en mettre. Ces muffins sont particulièrement bons, tendres et savoureux.



Ingrédients : pour 12 muffins (j’en ai obtenu 13)

- 1 ½ tasse (180 g) de farine tout usage ou de farine de blé entier (j’ai fait un mélange des deux farines, soit 1 tasse de farine tout usage (120 g) + ½ tasse (60 g) de farine de blé entier)
- 1 ½ tasse (138 g) de céréales de son (de type All-Bran ou 100 % son) (mis des Bran Buds)
- 1 tasse (145 g) de raisins secs
- 1 tasse (98 g) de carottes, râpées
- ½ tasse (90 g) de cassonade, légèrement tassée
- 1 c. à soupe (15 ml) de cannelle moulue
- 1 c. à thé (5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
- 1 c. à thé (5 ml) de bicarbonate de sodium
- ¼ c. à thé (1 ml) de sel
- 1 ¾ tasse (430 ml) de lait, suri* ou de babeurre (j’ai mis 1 ¼ tasse (310 ml) de babeurre + ½ tasse (125 g) de crème sure )
- ¼ tasse (60 ml) de beurre, fondu
- 1 œuf, battu légèrement
- Zeste râpé d'un citron ou d’une orange  

Ajout suggéré (je n’ai pas mis, mais je vous le conseille vivement)

- Pacanes hachées, environ ½ tasse (75 g)  



Préparation:  

1. Préchauffer le four à 400 °F (200 °C). Beurrer légèrement ou vaporiser d'huile 12 moules à muffins.  

2. Dans un grand bol, mélanger la farine, les céréales, les raisins secs, les carottes, le sucre, la cannelle, la poudre à pâte, le bicarbonate de sodium et le sel.  

3. Mélanger le lait suri ou le babeurre (et la crème sure) avec le beurre, l'œuf et le zeste de citron; verser sur les ingrédients secs et remuer juste assez pour humecter.  

4. Répartir dans les moules. Cuire au four environ 20 minutes, ou jusqu'à ce que le dessus des muffins soit ferme au toucher.



Conseil : Ces muffins se congèlent bien. Les emballer individuellement dans une pellicule de plastique et les congeler dans un contenant hermétique. Pour les réchauffer, retirer la pellicule de plastique, entourer d'une serviette en papier et chauffer au micro-ondes à puissance élevée, 30 secondes.  

Source : déclinaison Plaisirs laitiers


 IMPRIMER LA RECETTE

jeudi 9 novembre 2017

MACARONI AUX DEUX FROMAGES


Je prépare de temps à autre des merguez. Je privilégie celles qui contiennent de l'agneau. Elles n'en contiennent pas toujours. Lisez les étiquettes sur les paquets. Vous serez surpris. Celles que j'avais provenaient d'une boucherie, et l'ingrédient principal était l'agneau. Quand je cuisine des merguez, je les accompagne la plupart du temps d'un couscous, Cette fois-ci, on est complètement ailleurs, C'est à la suggestion d'une amie que j'ai testé cette recette. Wouah! C'est tout dire. Ces pâtes sont un délice. Un très gros coup de cœur! Pour la préparation, j'ai respecté la quantité de champignons suggérée. Le paquet de pleurotes que j'avais contenait 85 g. Après dégustation, je vous conseille vivement de mettre le paquet au complet. Trop bon!



Ingrédients : pour 4 portions

- 2 tasses (220 g) de macaronis
- 3 c. à soupe (45 ml) de beurre
- 1 c. à soupe (15 ml) d’huile d’olive
- 2 échalotes françaises hachées finement
- 1 tasse (65 g) de pleurotes hachés (j’avais acheté un paquet de 3 oz/85 g et je vous conseille de tout mettre)
- 2 gousses d'ail, hachées
- 1 poivron rouge haché finement
- 1 1/3 tasse de mélange laitier 5% à cuisson
- 1 tasse (100 g) de cheddar fort, râpé
- 1 tasse (90 g) de parmesan râpé
- 4 merguez coupées en petits morceaux
- 1 tasse (25 g) de basilic frais, haché (pour garnir)
- Sel et poivre


Préparation :

1. Dans une grande casserole d'eau bouillante salée, cuire les macaronis pendant 8 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient al dente.

2. Entre-temps, dans un poêlon, faire fondre le beurre à feu moyen-vif. Ajouter l'échalote, les pleurotes et l'ail et les faire revenir pendant 2 minutes.

3. Ajouter le poivron et cuire jusqu'à ce qu'il commence à ramollir. Réduire à feu moyen et incorporer la crème.

4. Ajouter le cheddar et le parmesan et poursuivre la cuisson jusqu'à ce qu'ils aient fondu.



5. Dans un autre poêlon, cuire les saucisses, puis les ajouter à la sauce.

6. Égoutter les pâtes et les incorporer graduellement à la sauce, en mélangeant bien. Saler et poivrer.

7. Au moment de servir, garnir de basilic.

Source : déclinaison d’une recette gagnante du premier épisode de Et que ça saute! sur Coup de Pouce


IMPRIMER LA RECETTE

lundi 6 novembre 2017

POTAGE DE COURGE ET POMME À L’AIL


C'est la période de l'année où on retrouve une grande variété de courge dans nos marchés. On a l'embarras du choix. Je les aime particulièrement dans les potages. Pour ce dernier que j'ai concocté, j'ai fait un amalgame de deux recettes de La Bible des soupes de Marie-Claude Morin, et y ai mis ma touche personnelle. Le potage est particulièrement bon, sucré naturellement par la courge et la pomme, et plein de goût. Les graines de tournesol grillées ne sont pas essentielles, mais elles ajoutent un petit plus vraiment extra.


Ingrédients : pour 4 portions

- 2 tasses (560 g) de courge buttercup cuite
- 4 gousses d’ail, hachées finement
- 2 c. à soupe (30 ml) d’huile d’olive
- 1 échalote sèche hachée finement
- ½ tasse (43 g) de poireau haché
- 4 gousses d’ail
- 1 pomme de terre, coupée en dés
- 4 tasses (1 L) de bouillon de poulet
- 1 pomme pelée et coupée en dés
- ½ c. à thé (2 ml) de poudre de cari
- ½ c. à thé (2 ml) de coriandre moulue
- ½ c. à thé (2 ml) de sel de mer
- Herbes salées au goût (facultatif)
- Graines de tournesol grillées au goût (pour la garniture)


Préparation :  

1. Couper la courge en deux. Enlever les pépins. Déposer sur une plaque à biscuits parcheminée, la chair vers le haut, et faire cuire au four à 450 °F (230 °C) une trentaine de minutes.  

2. Pendant ce temps, faire revenir l’échalote et le poireau dans l’huile d’olive. Ajouter l’ail haché, et poursuivre la cuisson une minute.  



3. Ajouter la pomme de terre, la pomme, le bouillon de poulet chaud, les épices, le sel et le poivre. Porter à ébullition, baisser le feu et laisser mijoter à couvert une vingtaine de minutes. Incorporer la purée de courge en mi-cuisson.  

4. Passer au robot culinaire ou au mélangeur à mains.  



5. Garnir chaque portion de graines de tournesol grillées et servir.  

Source : déclinaison et amalgame de deux recettes de Marie-Claude Morin, La bible des soupes, Modus Vivendi, 2006


IMPRIMER LA RECETTE

vendredi 3 novembre 2017

GÂTEAU AU CHOCOLAT DU CLUNY


Je fais rarement de gros gâteaux. Il fallait que l'occasion soit spéciale, ce qui était le cas. C'était l'anniversaire de ma tendre moitié récemment. Mon conjoint a une addiction totale pour le chocolat.  Je ne pouvais passer à côté. Il fallait que ce gâteau d'anniversaire soit définitivement chocolaté hihi. J'ai trouvé ici la recette parfaite pour moi. Pour la ganache, j'ai utilisé un mélange laitier à cuisson. Au moment de garnir, j'ai constaté que la ganache figeait rapidement sur le gâteau. Est-ce à cause du mélange laitier? Je ne saurais dire. Cela ne change rien au goût mais visuellement, c'est un peu moins joli. Ceci dit, ce gâteau au chocolat est  mon top du moment. Il est hyper chocolaté, tout fondant et moelleux en bouche. Un délice!


Ingrédients :  

Pour le gâteau
- 8 oz (240 g) de chocolat semi-sucré, haché grossièrement
- ½ tasse (110 g) de beurre doux
- 1 tasse (250 ml) d'eau bouillante
- 3 œufs séparés
- 2 tasses (400 g) de sucre
- 2 c. à thé (10 ml) de vanille
- ½ tasse (125 g) de crème sure
- 1 c. à thé (5 ml) de bicarbonate de soude
- 2 tasses (240 g) de farine
- ½ tasse (50 g) de poudre de cacao
- 1 ½ c. à thé (7 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
- ½ c. à thé (2 ml) de sel  

Pour la ganache
- ½ tasse (125 ml) de crème 35% (j’ai utilisé un mélange laitier 5% à cuisson
- 6 oz (180 g) de chocolat semi-sucré haché


Préparation :

Pour le gâteau

- Préchauffer le four à 350°F/180°C. Beurrer généreusement un moule à cheminée Bunt ou droit, fariner le moule.

- Au bain-marie, fondre 6 oz (180 g) de chocolat avec le beurre. Ajouter l’eau bouillante. Réserver.

- Dans un grand bol, battre ensemble les œufs*, le sucre et la vanille. Réserver.

- Dans un autre bol, battre ensemble la crème sure et le bicarbonate. Réserver.

- Dans un grand bol, mélanger la farine, le cacao, la poudre à pâte et le sel. Réserver.



- Au mélange de chocolat/beurre/eau, ajouter le mélange œufs/sucre/vanille.

- Verser sur les ingrédients secs, incorporer à la cuillère. Fouetter ensuite pour bien mélanger. Les ingrédients secs devront être complètement incorporés.

- Incorporer la crème sure et le reste du chocolat haché.

- Verser l’appareil dans le moule préparé.

- Cuire environ 40 minutes (15 minutes de plus pour moi) ou jusqu’à ce qu’un pic en ressorte propre. Démouler le gâteau sur une grille, le laisser refroidir.



Pour la ganache 

- Chauffer la crème jusqu’au point d’ébullition. Verser la crème bouillante sur le chocolat semi-sucré haché.

- Retirer du feu, continuer de brasser jusqu’à ce que le chocolat soit bien fondu. Tiédir et chambrer.

- Verser sur le gâteau.

* Darnhel sépare les œufs. Il mélange les jaunes avec le sucre et la vanille qu’il ajoute ensuite au mélange de chocolat. À la fin, il bat légèrement les blancs pour les incorporer ensuite à la pâte. Pour simplifier les opérations, nous fouettons ensemble les œufs entiers, le sucre et la vanille juste avant de les incorporer au mélange de chocolat/beurre fondu.

Source : Darnhel Robinson sur À la di Stasio


IMPRIMER LA RECETTE